::   :: 

      

    21, 2008 9:50 pm

L'HISTOIRE ET L'EVOLUTION DU RAP




Le hip-hop fait ses dbuts aux Etats-Unis vers la fin des annes 70. Cette musique est ne dans les ghettos noirs amricains l'poque des Black Panthers.


En 1979, "Rapper's Delight" de Sugarhill Gang devient le premier tube rap dans le monde et notamment en France o le mouvement hip-hop touche la jeunesse des cits.

Au dbut des annes 80, le mouvement prend son envol avec de grands rassemblements "bloc party" o s'affrontent danseurs, grapheurs, DJ et MC. Des stars commencent natre comme les Run DMC, Grandmaster Flash ou Afrika bambaataa. La "zulu nation" se forme et le mouvement arrive jusqu'en France. A cette poque, le style musical est trs funky et lectronique avec des basses trs lourdes, on sample dj les tubes de James Brown et les scratches deviennent trs frquents.

En France, c'est avec l'apparition des radios libres que le rap commence tre radiodiffus et en 84 des missions tl voient le jour comme Hip-Hop sur TF1 prsent par Sidney.
C'est grce cette mdiatisation que le mouvement hip-hop devient populaire en France, qui devient dj la deuxime nation rap. A cette poque, le rap franais n'existe pas encore et tous les jeunes se portent plutt vers la danse et les comptitions se font trs frquentes.

Aux Etats-Unis, le groupe Public Enemy redonne un second souffle au rap en 85-86 en dlaissant le cot festif pour dnoncer les ingalits sociales et raciales.


A la fin des annes 80, le rap franais arrive avec les premiers freestyles de NTM, Assassin, Solaar en direct dans l'mission Deenastyle sur Radio Nova prsente par Dee Nasty.
Le rap franais commence prendre de l'ampleur et des compil' comme Rappattitude permettent de rvler au grand public la 1ere gnration de rappeurs franais NTM, Assassin, Solaar, IAM, Ministre A.M.E.R.
La mdiatisation se poursuit avec Rapline sur M6 et la naissance de magazines comme l'Affiche et Get Busy.
Le style est toujours amricain qui domine largement dans tous les domaines du hip-hop.

Au dbut des annes 90 c'est la vritable naissance du rap dans l'esprit plus revendicatif o les textes prennent une importance capitale. Le style musical volue aussi et on assiste la naissance des monstres sacrs comme le Wu-Tang Clan, Dr Dre, Snoop Dogg, NWA.
Les rappeus franais commencent, eux, sortir leurs premiers albums et Mc Solaar russit intgrer le rap dans le paysage musical franais par son style calme et potique avec le tube "bouge de l".
Les compilations se multiplient, notamment les cool sessions de Jimmy Jay et on voit arriver de nouveaux groupes de plus en plus nombreux.

En 1995-96, le rap amricain change dfinitivement avec des artistes comme 2Pac, Notorious BIG, Coolio, KRS One, LL Cool J puis les Fugees, Nas, Jay-Z et la cration de labels trs puissants comme Death Row ou Def Jam.

Le gangsta rap fait son apparition et l'ambiance devient plutt malsaine, on parle de flingues et d'embrouilles, on donne dans l'gotrip et la guerre entre West cost et East cost clate.

En France, par contre, le rap positif, lger et funky envahit la musique franaise avec MC Solaar,IAM, Alliance Ethnik, Mnlik, Rciprok, Doc Gyneco. Quelques-uns remportent mme des Victoires de la musique.

Mais le rap hardcore n'est pas mort, loin de l, dans l'underground, NTM, Assassin ou le Ministre AMER tmoignent de la dure ralit avec des textes trs crus. D'ailleurs l'affaire NTM (prison+amende+6 mois d'interdiction d'exercer en France pour propos haineux envers la police) fait trembler l'opinion publique. C'est ce cot du rap franais qui est apprci des puristes.
Entre le rap cool et le rap hardcore, une multitude de groupes font leur premiers pas grce des compils de plus en plus nombreuses : les Sages Potes de la rue, Fabe, la Cliqua, timide et sans complexe, TSN ainsi que Cut killer qui sort une multitude de mix-tapes.

En 1997-98 le mouvement hip-hop a bien volu, le graph et la danse ont presque disparu, les comptitions aussi et les textes sont plus revendicatifs, construits et parlent de la vie quotidienne. On assiste une vritable explosion de rap dans le monde.
En France, des labels se fondent, des crews se forment, on assiste la naissance rap bizness qui fait des ravages aux Etats-Unis.
Les artistes de l'ancienne cole reviennent avec un nouveau style comme IAM et NTM donnant au rap franais sa propre identit. Fini le temps o on copiait les amricains.
De nombreux nouveaux groupes apparaissent souvent par le biais de crews trs puissants comme le Secteur Ä, le Ct Obscur ou Time Bomb : Arsenik, Hamed Daye, Fonky Family, 3me il, KDD, Oxmo Puccino, Lunatic, Expression Direkt, La Brigade.
La radio Skyrock devient LA radio rap en France et va normment participer la promotion des nouveaux groupes.

Le rap franais se divise alors en deux: le rap commercial qui passe partout et gnre beaucoup d'argent et le rap underground qui sera mme boycott et qui ne rapporte presque rien mais o les MC aiguisent leur style qui plat la masse.
Cette sparation souvent involontaire est symbolise par Stomy Bugsy qui est pass du rap le plus harcore au rap le plus commercial. Mais ce ne sont pas les artistes qui drivent, non, ce sont les maisons de disques qui (attires par le bon filon du rap) sortent les titres les plus commerciaux des albums et vhiculent une image fausse de l'artiste.
On assiste alors malgr les ventes et la popularit une sorte de crise du rap. Les amricains se tirent dessus et se dchirent au dtriment de la qualit et de l'innovation tandis qu'en France le rap est kidnapp par les maisons de disque qui exploitent certains rappeurs pris dans l'engrenage du succs et de l'argent. C'est alors que les labels indpendants se forment et des groupes s'unissent contre cette mdiatisation et ces maisons de disque qui tuent le rap.

En mme temps de trs bons albums sortent comme le 4me de NTM qui fait l'effet d'une bombe, comme les albums d'Arsenik, Ideal J, Busta Flex, Zoxea . Des compils comme "Sad hill" et "ma cit va crack-er" relancent le vrai rap et runissent des rappeurs clbres et des inconnus de toute la France. Les concerts dans de grandes salles se multiplient dmontrant le talent des rappeurs pour la scne.
Le rap est maintenant ancr dans le paysage musical franais et a forc la porte de tous les foyers envers en contre tous, et des dbuts de rticences se font sentir dans les hautes sphres. On assiste donc au boycott drastique du rap et la censure, les concerts sont de plus en plus interdits et les rappeurs ont une mauvaise image. La mode est en train de passer et le rap peut se librer.

En 1999, la nouvelle cole lche ses premires bombes paule par les anciens et par Skyrock (qui devient presque indispensable pour lancer un album).

On assiste au succs de Pit Baccardi, Freeman, La Brigade, 3me il, Bisso na Bisso, Saan Supa Crew et bien sr du 113 et de leur crew la Mafia k-1 fry. Le 113 russit un exploit en tant littralement adul par les adeptes du rap et en mme temps en remportant 2 Victoires de la musique.
Le rap renat ici et outre atlantique o la guerre coast to coast (ayant entran la mort de 2Pac et de BIG) est termine, l'avance se poursuit vers le nouveau millnaire qui promet d'tre riche en albums de qualit. Termin le temps o on enregistrait dans des caves sur des vinyles de James Brown ; aujourd'hui, on enregistre en studio avec des productions musicales d'aussi bonne qualit que les textes. Certains anciens du rap ont mme leurs propres studios et produisent des instrus dchirantes pour les autres comme Dr Dre, RZA, Akhenaton . La communaut rap contrle entirement la sortie des disques du concept la distribution. Le rap est le style musical le plus libre et indpendant.

En 2000, il devient facile de faire du bon rap, les portes sont ouvertes, les anciens ont cr des labels pour produire les nouveaux et le rap est la musique la plus apprcie chez tous les jeunes. Le rap commercial disparat et les rappeurs sont de plus en plus indpendants. Le rap est populaire dans le monde entier et d'autres pays s'y mettent comme l'Angleterre, le Canada, l'Allemagne, la Belgique, le Suisse et les pays d'Afrique (notamment l'Algrie et le Sngal).
Le nombre de rappeurs augmente d'autant plus que chaque membre de groupe sort en solo et se met de plus en plus la production.

Etant donne l'ampleur du phnomne, il devient impossible de citer les bons albums et tous les groupes mais une chose est sure : les productions sont d'une qualit exceptionnelle et la progression continue, chaque album est mieux que le prcdent.

En 2002, la carte du rap franais et amricain est tablie, il n'y a plus de nouveaux crews, les artistes du moment sont dans l'underground depuis longtemps et les quelques nouveaux sons intgrent les grands crews. Par contre, c'est au niveau du son que le rap volue, les instrus deviennent plus lectroniques et s'acclrent. Les textes deviennent plus incisifs et portent moins de messages. La violence est plus prsente et il semblerait que le rap franais se dirige vers le gansta rap comme les amricains il y a 10 ans tandis que ces derniers entrent dans une phase plutt "star system" o les rappeurs gnrent des millions et prennent en peu la grosse tte et sombrent dans le dcadence l'image de nombreux clips.

Alors que le rap franais parat bien lanc, on commence entendre parler de guerre et d'histoires de fric.
Skyrock qui tait la seule radio oser passer du rap l'poque et qui a normment aid certains artistes commence driver en favorisant les artistes qui vendent. Heureusement elle se rattrape la nuit en laissant libre antenne aux artistes.

evolution du rap histoire du rap francais histoire du rap vie du rap histoire du hip hop d'ou vient le rap ou commence le rap ?


avatar



: 12
: 23
: 21/05/2008

    

      


 ::   :: 

 
: